Catégories
Presse

La compensation écologique contre la planète

Voici un article sur la compensation écologique, publié sur le site Lundi.am .

Extraits :

« Dans l’esprit de la loi, la compensation est la solution de dernier recours, après que l’on ait évité et réduit au maximum les impacts environnementaux d’un projet d’aménagement, et elle n’est pas forcément liée à une approche libérale des problèmes environnementaux. Pourtant, aujourd’hui, la compensation est la principale approche mise en œuvre par les aménageurs face aux dégradations causées par leur activité »

« l’efficacité des mesures de compensation, en termes de conservation de la biodiversité, est très critiquée de la part des écologues, sur des bases scientifiques et techniques »
« nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend »

« Tritons crété-e-s contre béton armé »

« Pour les militants, le paysage de la ZAD était un lieu unique, comme est unique chaque écosystème. Dans ce sens, les écosystèmes sont similaires aux monuments historiques. Chaque monument est considéré comme unique et authentique. Il peut être restauré, mais il ne pas être détruit et reconstruit par des techniques modernes dans un autre lieu. Ce serait alors un autre monument, avec une autre histoire. »

« Si, après une perturbation, la végétation et les populations animales peuvent se reconstituer à l’identique (ou presque), il n’en est pas de même des sols. Les sols conservent les traces des changement climatiques qui les ont affectés, des espèces qui les ont habités, des pratiques des humains qui les ont occupés et de toute perturbation importante. Ils constituent une véritable mémoire de l’écosystème. Les sols dont nous disposons et que nous détruisons actuellement sont le fruit d’une longue histoire, souvent commencée il y a 12 000 ans, à la fin de la dernière glaciation. »

L’article intégral : https://lundi.am/La-compensation-ecologique-contre-la-planete

Catégories
Presse

Article dans « Lisaison » (France Nature Environnement Île de France)

« Liaison », le magazine de France Nature Environnement Île de France a publié un article sur le projet Val Bréon 2 :

SEINE-ET-MARNE STOP VAL BÉTON

Bien que la réalisation d’une gare RER conditionnant l’extension de l’urbanisation du Val Bréon ne soit pas programmée, la CC du Val Briard persiste à tenter un passage en force et prétend qu’elle pourrait passer outre cette exigence. Le conseil communautaire a approuvé à l’unanimité le 21 juillet « les conclusions du rapport tirant le bilan de la concertation » organisée dans le cadre de l’OAIP de la ZAC Val Bréon 2 lancée en janvier 2019. Nulle trace des interventions critiques qui se sont manifestées au cours des trois ré-unions publiques organisées. FNE Seine-et-Marne demande publication d’un réel bilan de la concertation, et comme elle, le Collectif Stop Val Béton prônant un projet 100 % agricole est désormais égale-ment très activement mobilisé contre ce projet consommateur de terres agricoles. Le scandale de l’achat des terres et l’incohérence du projet avec les récentes déclarations gouvernementales suite à la Convention citoyenne pour le climat ont fait l’objet des flèches du Canard Enchaîné de rentrée dans son article « Les bétonneurs en campagne en Seine-et-Marne ».

Lire le journal « Liaison »

Catégories
Presse

Article dans le Canard Enchaîné

Un article intitulé « Les bétonneurs en campagne en Seine-et-Marne » est paru dans le dernier numéro du Canard Enchaîné.

Il y est question des contradictions entre les objectifs de « zéro artificialisation des sols » du ministère de l’écologie et la politique des élus de la communauté de commune « Val Briard ».

L’article retrace l’histoire de la ZAC Val Bréon, l’inaction de la SAFER quand à la sauvegarde des terres agricoles et la culbute financière réalisée par la Compagnie Fermière Benjamin et Edmond de Rotschild.

À lire dans le Canard Enchaîné

Catégories
Presse

Zéro artificialisation nette des sols : le défi

Un article de France Nature Environnement Île de France sur l’objectif zéro artificialisation nette des sols du plan biodiversité

Extrait :

« En fixant un objectif de « zéro artificialisation nette », le plan biodiversité présenté par le gouvernement, le 5 juillet 2018, reconnaît le rôle déterminant de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire dans le déclin de la biodiversité. De quoi réjouir les associations qui luttent depuis de nombreuses années contre l’étalement urbain, la consommation de terres agricoles, mais aussi de quoi les rendre sceptiques… »

Source : https://fne-idf.fr/amenagement-du-territoire-zero-artificialisation-nette-des-sols

Catégories
Presse

De Val Bréon 1 à Val Bréon 2

Cet article de France Nature Environnement 77 retrace l’histoire des projets Val Bréon 1 et 2

Extrait :

« J’aménage, tu aménages, …, ils aménagent mais ils  ne ménagent pas le territoire et le climat! Ou comment une communauté de communes ignore les enjeux du développement durable et passe outre les prescriptions du Schéma Directeur d’Île-de-France (SDRIF) ! »

Source : http://www.environnement77.fr/val-breon.html