Catégories
Non classé

L’artificialisation diminue la capacité de stockage du carbone dans les sols : VRAI

Les sols sont le second réservoir de carbone (CO2) après les océans. La photosynthèse due à la végétation permet de fixer le CO2 qui est ensuite séquestré dans les sols où il se transformera sur plusieurs millions d’années en charbon, gaz naturel et pétrole. En favorisant certaines pratiques agricoles, on peut ainsi accroître de 0,4 % par an la séquestration du carbone dans les quarante premiers centimètres de profondeur du sol, soit environ 80 % de l’augmentation de la concentration atmosphérique en CO2 sur l’année 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *