Catégories
Non classé

Zéro artificialisation nette = zéro artificialisation : FAUX

Zéro artificialisation nette résulte d’une sorte de soustraction : on déduit de ce qui est nouvellement artificialisé (artificialisation brute) les surfaces renaturées. Ainsi, toute artificialisation d’espaces naturels agricoles, forestiers doit être compensée par une action de « désartificialisation » (friche, zone d’activité vacante, parking…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *